Appli Flash sur devices Apple : Enfin !

21 juin 2011 Flex Leave a comment

Pour un premier article : on commence très fort !

C’est hier 20 juin 2011, qu’Adobe a lancé une mise à jour majeure qui permet enfin d’exporter des applications AIR vers les devices mobiles Apple (iPad, iPhone, iPod).

 

 

Previously

Malgré les déboires de l’année dernière entre Adobe et Apple, sur lesquels nous ne reviendrons pas bien entendu, la société créatrice de Photoshop / Illustrator / After Effect / InDesign, connue par les infographistes tant leurs produits ont un quasi monopole dans leurs domaines depuis des années, a depuis quelques années pris possession de feu Macromedia : créateur de Flash / Dreamweaver : plutôt connus par les webDesigners et les animateurs Flash voir quelques développeurs courageux.

 

Adobe, après ce rachat, a dû comprendre deux choses :

1/ Qu’il manquait à Flash, jusqu’alors boudait par la plupart des développeurs / ingénieurs « pure souche », un véritable IDE (environnement de développement intégré ou IDE en anglais pour Integrated Development Environment).
Attention, on peut développer dans Flash Pro mais il faut avouer que dans les écoles on a plus tendances à travailler sur un IDE comme Visual (pour du micro$oft) ou Eclipse (pour de l’open source) que dans un environnement Flash ou les graphistes / animateurs sont plus à l’aise.

2/ Que si ils arrivaient à concilier Designer et Développeur sur l’ensemble de leurs produits : ils deviendraient redoutables.
Aujourd’hui ils sont près du but. La preuve en est qu’un nouveau genre de logiciel a émergé ces derniers mois : Adobe Catalyst, logiciel/passerelle, qui facilite grandement le workflow entre des logiciels utilisés par les infographistes pures (Illustrator) vers les développeurs (Flash Builder) sur le design de nouveaux composants.
Un nouveau métier hybride entre designer et le développeur est née : « intégrateur ».

Pour les profils hybride « designeur/développeur » : on s’y retrouver complétement ! C’est le premier intérêt de cette technologie.
L’autre intérêt se nomme « Molehill ».

 

Qu’est ce que Molehill ?

Vaste question, sans rentrer dans les détails : il s’agit du nom de code de la prochaine grosse mise à jour du flash player afin d’accéléré l’affichage de tout ce qui est graphique via les composants spécialement dédiés dans vos ordinateurs (GPU) et non plus le processeur (CPU) qui est très sollicité pour faire tourner l’ensemble de vos machines (OS, logiciels, etc.). Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un article plus complet.
C’est la que tout devient GRANDEMENT intéressant, car bientôt nous verrons débouler de la 3D accéléré sur nos pages web, mais aussi sur les devices ciblés par Adobe ! Imaginez des images à la hauteur des actuelles consoles de jeux-vidéos !

 

Le WebGL vs Molehill

Car coté HTML5 : ca bouge également beaucoup coté 3D et accélération matérielle avec webGL. Adobe, sur ce sujet, continu de positionner Flash plutôt comme un complément au HTML5.
Dans les faits, après avoir jeté un œil à ce que peut faire le webGL : ils sont clairement tous les deux en concurrences. Avec pour l’instant un avantage pour HTML5 qui sera affichable sur les iOS devices.

L’avante conséquent de webGL, est qu’il sera natif sur tout navigateur web le supportant : aucun besoin de plugin.

Sujet vaste donc, nous reviendrons également dessus dans les prochaines semaines.

 

Tout ceci s’annonce passionnant, je ne rentre pas par choix dans les détails, pour que les non-initiés s’y retrouvent.
Mais un peu de patience, nous rentrerons plus dans le détail très prochainement.
Skyrick

Laisser un commentaire

© skyrick.fr 2011-2013

rvn_digitalis_theme rvn_digitalis_theme_tv_1_3 rvn_digitalis_theme_fwv_1_1